Open a popup window

Préludes

et fugues

Images assemblées en diptyques, suggérant deux temps d'une situation :

un prélude suivi d'une fugue, non pas musicale mais consistant plutôt en une fuite littérale des personnages mis en scène.

Le spectateur est invité à inventer sa propre fiction pour combler l'ellipse entre les deux images.

 

Photographies numériques couleur. Série en cours de réalisation.

 

Hellas

(2005)

Réalisées en 2005 lors d'un séjour en Grèce, je n'ai réellement travaillé sur ces images que récemment. Le noir & blanc traité en contrastes durs peut être interprété comme un constat assez pessimiste sur le pays, le tourisme. En 2005, la Grèce n'était pourtant pas dans la situation qu'elle connaît aujourd'hui.

 

Lien vers la galerie

 

Photographies argentiques noir & blanc.

 

A year

of still days

Pendant une année, j'ai tenu à jour un éphéméride sur un support de type blog, à raison d'une image par jour. Prétexte à expérimenter des micro-séries, des jeux de  mots visuels, mais cela a été aussi une façon de confronter la créativité à une contrainte temporelle.

 

Lien vers le site : ayearofstilldays.wordpress.com

 

Photographies argentiques et numériques,

couleur et noir & blanc.

 

Lux

perpetua

(luceat eis)

Photographie et souvenir sont des termes que l’on a souvent rapprochés, voire substitués l’un à l’autre. Cette faculté du média à figer un sujet nous fait dire :

« Ceci, je le conserve, je le préserve tel-quel ». Nous prenons volontiers la photographie comme notre mémoire auxiliaire des lieux, des personnes, des époques, épaulant notre esprit, tout en lui étant extérieur.

Quelle valeur accorder à ces images/souvenirs-là ? Pour un peu que l’on se penche sur de vieilles photos, la lumière qui les a fabriquées semble encore nous parvenir et nous interpeller.

ces souvenirs obsolètes, croises par hasard et conserves, j’ai eu envie de leur donner une nouvelle vie, jusqu’à la leur fabriquer.

Le mélange des manuscrits, portraits et paysages a donné lieu à de faux souvenirs. Ceux-ci ont commencé à manifester leur vie propre à travers les regards des spectateurs : suppositions et projections personnelles viennent alimenter ces images, les ouvrent à l’interprétation, les plongent un peu plus dans la fiction.

Ce sont des souvenirs factices que chacun peut faire siens.

Photographies et photomontages argentiques noir & blanc.